Textes… trois ans après !

Ce sujet invite les jeunes sourds à écrire des textes autour de leur surdité, certains pour la première fois, d’autres trois ans après ce qu’ils avaient écrit pour l’exposition de leurs tableaux.

OU ALLER?

Je n’entens pas
Et je ne sais pas
Ou’ est ma maison?
Je n’ai pas pris de carte
Je suis perdu
Et je ne sais pas
Mon père et ma mère
Ce qu’ils font.
Il parle,
Il explique,
Elle dit,Elle appelle….
J’écoute,
Je m’interroge,
Mais sans le savoir,Je suis à contresens.

3 ANS APRES…..

Je m’appelle LOUIS « Monsieur je sais tout »
J’ai la maladie du régime,et c’est nul,
Mais la surdité ça va.
J’ai trouvé mon chemin:je suis un sourd entendant.
Je n’aime pas être sourd parce-que je n’entends pas
La nuit quand il fait noir
Et j’aimerai trouver un appareil spécial
Pour entendre dans la nuit.
Ce qui est bien,c’est que j’apprends beaucoup de choses
Parce-que je suis sourd entendant.
Et ce que j’aime le plus, c’est lire des livres rigolos.

Louis DOMINGO, 10 ans.

 

Pourquoi je n’entends pas?
Mes oreilles se sont trompées.

Je mets l’appareil
J’entends la pluie
J’entends le chien
J’entends l’avion
J’entends la flute
L’accordéon et le piano
J’entends la moto
J’entends la mer
j’entends Mickey qui parle
Je suis content

3 ans plus tard

Sourd
d’où ça vient,ce mot?
du latin surdus
il y avait donc des sourds dans l’antiquité!
Et dans le dictonnaire
j’ai trouvé:
un bruit sourd:étouffé
etre sourd à quelque chose:etre insensiblr
une consonne sourde:non voisée
une douleur sourde:qui ne
se manifeste pas nettement
une teinte sourde: dépourvue d’éclat
une lauterne sourde:qui permet de voir sans etre vu sourdement:en secret en sourdine:sans bruit
Alors moi,je dis
sourd:ça n’empèche pas d’etre heureux!

Pawel RADYNA 9 ans.

 

Petite,malade,
Hopital en hélicoptère
Coma, les yeux fermés

Au revei,
Je ne marchais pas toute seule
Je n entendais pas
Je ne voulais pas qu on me touche

Aujourd hui
J aime les caresses et les calins
Les arbres et les feuilles
Les bonbons surtout les sucettes
Faire des bonhommes de neige
Aller a la piscine, faire du velo
Manger des avocats, aller a l école
Aller chercher des pommes, des cerises
Et des champignons
J ai peur des araignées, des taureaux
et des sorciéres.

De tout coeur.

Manon66

 

Je suis sourde parce que je n’entends pas.
J’ai un implant et une prothèse,
ce n’est pas difficile.
Quand j’enleve l’implant,
je regarde la bouche qui parle.
Je serai sourde toujours,
ça ne m’embête pas.
Je suis bien, tranquille.
Je joue avec Alizée, ma petite soeur.
Je regarde la télé avec maman.
Ma chambre est jolie.
Les papillons volent dans le ciel.
Le soleil se cache dans les nuages.
Je vais me promener avec
papa et mon chien.

Manon PEREZ, 6 ans.

 

Lucie, c’est ma petite soeur,
Aude, c’est ma grande soeur,
Elles entendent.
Maman et Papa aussi.
Moi, je n’entends pas, la cochlée est cassée.
J’ai un appareil.
Il s’appelle un implant.

Les copains ne me comprennent pas toujours.
Je ne les comprends pas toujours.
Mais ce sont Mes copains.
J’aime papa, maman, aude, lucie et ils m’aiment.

Le matin, je ne mets pas l’implant.
J’aime bien, c’est tranquille.
J’ai aussi envie de l’appareil.
Je choisis quand je veux.

Maxime SARDA, 7 ans.

 

Implant
j’aime enlever l’implant parce que le bruit fait mal
cela fait du bien, je rêve de l’amour
les bruits m’empêchent de rêver
ils envahissent ma tête et me fatiguent
l’implant pour entendre
mais aussi écouter, comprendre, articuler, travailler
sans l’implant pour rêver
être tranquille

Trois ans après…

je suis Contente d’être collégienne et d’avoir des copines
ma Lumière de lune
c’est l’Amitié
je Rêve dans la nuit
j’Invente et j’imagine
ma Surdité
contre la Solitude
sans Etoiles

Clarisse.

 

je m’appelle Stella et oui je suis sourde
j’ai 4 ans et demi;
je n’étais pas sourde quand je suis née
j’ai été malade : j’ai vomi, j’ai eu mal à la tête et aux oreiles
maman dit que ça s’appelle une méningite
je suis devenue sourde
après à 16 mois, j’étais bébé et à l’hôpital j’ai eu l’implant
je peux entendre maman !!
maintenant je suis en moyenne à l’école maternelle et je suis trés contente.

(pour ce texte dit, ce sont les mots de Stella qui répond aux questions de son orthophoniste Geneviève Pelletier)

Stella.

 

Je suis sourd et j’ai le droit et le devoir de

choisir d’être parmi les sourds et les entendants
choisir de réfléchir et de participer
choisir de m’informer et d’agir
choisir d’apprendre et de transmettre
choisir de me battre et de respecter
choisir de signer et de parler
choisir de vivre ici et ailleurs
choisir de donner et de recevoir
choisir d’aimer et de m’isoler

Choisir ma vie
construire ma vie
prendre la liberté d’être citoyen du monde.

3 ans après….

La vie s’améliore petit à petit
Mais les oreilles ne changent rien
La parole progresse à merveille
Mais le cochléaire ne répare rien
L’implant m’aide énormément
Avec l’effort fournit à l’intérieur de l’âme
« Aller plus loin et franchir l’impossibilité »

Pour tous les handicapées je vous donne une vie meilleure!

Ivan, 24ans.

 

Attente…
J’aime les feuilles et les couleurs
J’ai attendu longtemps
Aujourd’hui, elles viennent avec moi
J’entends la mer, le vent, l’oiseau,
Enfin !

trois ans après
Je travaille avec l’orthophineste pour apprendre pour plein de choses et pour comprendre.
Plus tard je parlerai et comprendrai mieux.C’est le plus importe pour moi parce que ce sera plus facile avec mes ami(e)s.
Je suis triste parfois, mais je veux comprendre de mieux en mieux toujours dans l’attente….

Clothilde.

 

COULEURS

Le noir fait peur
Les entendants ne comprennent pas
Je suis sourde, sourde, sourde, sourde……
Indigo, les larmes et la tristesse, handicapée, sourde, vivante
Bleu, ciel, mer, infini, le calme sans les prothèses, respiration
Vert, il y a toujours quelqu’un derrière la porte
Jaune, lumière qui attire le regard
Orange, feuilles d’automne, ronde du monde
Rouge, couleur du sang, de l’émotion, de la vie
Violet, sombre comme une prison.
Je suis différente

3 ANS APRES

Parfois j’arrive à oublier que je suis sourde parce que je peux parler à tout le monde.
Parfois je ne comprends pas mais ça ne m’embête pas parce que j’ai l’habitude de ne pas comprendre depuis ma naissance.
Mais parfois ça m’embête parce que je suis curieuse, j’ai envie de tout savoir et je n’y arrive pas:
-il y a des gens qui parlent vite
-il y a des des gens qui parlent doucement…
J’aime bien ne pas mettre mon implant le matin ou meme avec des gens qui sont proches mais je n’aime pas quand ça m’arrive avec des gens que je ne connaîs pas trop et qui se moquent:
-ils font expres de parler fort
-ils mettent la main devant la bouche pour pas que je lise sur les levres et que je ne
comprenne pas.
Et des fois ça me fait du mal.
Parfois aussi, je crois avoir compris et en fait j’ai pas compris et ça fait des histoires pas possibles!!!

Marie, 11 ans.


Le masque
Le masque comme une séparation entre deux mondes différents
Expression de deux mondes différents
Caché, masqué, séparé des autres
J’entends ou je n’entends pas
C’est le bruit de la mer
Les enfants crient des poésies tristes et joyeuses
Bruit
Silence
Dans ma tête un arc-en-ciel

Trois ans après…

Je me sens différent des autres.
J’aime les fêtes, les masques : c’est le jeu du « qui est-ce ? »
J’aimerais cacher mon implant parce que les gens ont peur.
Quand je ne comprends pas quelqu’un, je demande à mes copines de m’expliquer.
Quand je n’ai pas l’implant, je regarde la bouche pour comprendre, comme on fait dans le groupe des sourds.
L’implant, j’aime bien, parce que c’est magique : avec lui, j’entends les paroles, la télé… et je peux l’enlever.
Je ne comprends pas bien quand les gens parlent vite ou n’articulent pas bien.
Je n’aime pas la musique, mais j’aime bien entendre mes frères, les bruits de la forêt, le chant des oiseaux, le bruit du bec sur l’écorce, le craquement du bois sous les pas.
Dans ma tête toujours un arc-en-ciel,
et dans mon rêve, je suis super héros avec des ailes, et je suis contre les méchants.

Julien, 10 ans.

 

SURDITE

La surdité dit enfermement
etre sourd ce n’est pas seulement ne pas entendre
mais surtout ne pas comprendre
et c’est encore ne pas être compris vriment.

La surdité dit colère
quand l’injustice nous donne envie de crier
parce qu’on se demandera toujours « pourquoi nous ? »
que l’exclusion nous oblige à nous battre.

La surdité dit solitude
être sourd, c’est être différent
seul face aux entendants
vivre dans un monde séparé

La surdité dit tristesse
quand les larmes viennent
parce que les autres nous délaissent
et qu’on est obligé de se cacher.

La surdité dit liberté
pour défendre notre singularité
pour être reconnu citoyen
pour faire tomber les murs.

La surdité dit joie de vivre
plonger dans le noir mais émerger
accepter le handicap et s’ouvrir
dépasser fragilité et incertitude.

Pour aller loin, très loin, toujours plus loin.

Magaly, 17 ans.

 

SERPENT

je n’entends pas
la cochlée dans l’oreille
rien
je n’ai pas compris
je n’arrive pas à réfléchir
je n’entends pas
l’oreille est cassée
le serpent de l’oreille est mort
en colère !
et puis…
les mots et les bruits restent dans ma tête
je réfléchis.

Roland, 9 ans.

 

L’incertitude

Est-ceque je suis sûre d’avoir bien entendu ce qu’on me dit ?
je n’ose pas faire répéter, je n’ose pas poser de questions.
Si on me demande : « Est-ce que tu as compris ? », je dis toujours « oui ».
Je ne peux pas savoir ce que j’ai compris ou pas compris.
Je crois avoir compris mais je peux me tromper.
Quand il y a erreur – on dit « malentendu » -, qui s’est trompé ?
C’est moi ou c’est l’autre ? Je ne peux pas savoir.
Je fais pourtant attention.
J’essaie d’écouter, mais c’est toujours mélangé, et en plus j’ai du mal à retenir ce qu’on me dit.
On me demande si je le fais exprés.
Pourtant c’est pas facile de ne pas entendre, ne pas comprendre, ne pas retenir, de ne jamais savoir.
Alors, parfois, y’en a marre.
Je laisse tout tomber, je pense à autre chose et je commence à rêver.
Et là, ça recommence, on me dit d’écouter parce que sinon je ne comprends pas,
et moi, ce que je sais, c’est que je suis dans l’incertitude !

Cindy, 16 ans.

 

 

Commentaires :

Tous vos textes me font beaucoup de bien et je tiens à vous remercier tous. quel bonheur de les lire chaque jour!!! je suis la maman de marie qui est sourde comme vous et je crois vraiment que vous avez tous une force extraordinaire. vous êtes différents, c’est vrai, mais votre différence nous permet de voir des choses qu’on avait oubliées ou cachées. nous aussi, en fait, même si on est « entendants », on a quelque chose en moins, on n’a pas votre regard, si affuté pour voir les tics des gens par exemple, les façons de se comporter qui trahissent souvent les sentiments, on n’a pas votre façon d’appréhender la vie, d’être tranquilles sans vos appareils ou dans « la vie » avec… c’est une belle leçon de vie pour nous!!! continuez à avancer car vous, en fait, vous nous montrez un super chemin, celui de la perseverance, du courage, de la beauté de ne pas être comme tout le monde!!!!
ps: manon, c’est une super idée d’avoir mis ta photo, bravo!!!!

Laureline.

j’adoooooooooore tous vos textes qui parlent si bien de ce que vous pouvez ressentir!!!Ce sont de belles leçons que vous nous donnez et vous nous faites « entendre » tellement de choses!!!
MERCI MERCI MERCI!!!!!!

Lolo.

oui bravo et surtout merci,
vos témoignages m’aident à mieux comprendre ce qui peut se passer dans la tête de Stella à certains moments et surtout face à l’attitude positive ou négative de certaines personnes.
bisous à tous (parents et jeunes).

Séverine.

c bien ce que vous avez mis !!!

Marie.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


7 + = 11